Quand et comment tailler un figuier pour une meilleure récolte ?

Tailler un figuier est une étape essentielle pour assurer une bonne récolte de fruits. En effet, cela permet de stimuler la croissance, d’améliorer la qualité des fruits et d’optimiser l’espace disponible. Dans cet article, nous allons vous expliquer quand et comment tailler votre figuier pour obtenir les meilleurs résultats possibles.

Comprendre le cycle de croissance du figuier pour bien choisir le moment de la taille

Avant de procéder au travail de la taille, il est essentiel de bien connaître le cycle de croissance du figuier. Ce dernier produit deux types de bourgeons : les bourgeons à bois et les bourgeons à fruits. Les premiers donneront naissance aux branches tandis que les seconds produiront les figues. Les bourgeons à fruits apparaissent généralement sur les branches qui ont poussé l’année précédente.

La meilleure période pour tailler votre figuier

La période idéale pour tailler un figuier se situe entre novembre et mars, durant la saison hivernale. En effet, c’est à cette période que l’arbre est en dormance et qu’il perd ses feuilles. De ce fait, il sera plus facile d’accéder aux branches et donc de réaliser une taille efficace. Il est également préférable d’éviter les jours de gel ou de pluie afin de ne pas endommager l’arbre.

Le bon moment pour tailler les branches à bois

Concernant les branches à bois, il est recommandé de les tailler en hiver, lorsque l’arbre est au repos. Cette période est propice à la cicatrisation des plaies et permettra à votre figuier de mieux se développer au printemps.

Les techniques de taille pour un figuier en pleine santé

Maintenant que vous savez quand tailler votre figuier, voyons ensemble les différentes techniques de taille pour assurer une meilleure récolte. La taille doit être effectuée avec soin et précision afin de garantir la santé et la vigueur de l’arbre.

La taille de formation du jeune figuier

Pour un jeune figuier, il est conseillé de procéder à une taille de formation durant les trois premières années suivant sa plantation. Cela consiste à éliminer les branches mal orientées ou trop proches les unes des autres, afin d’éviter la concurrence entre elles et d’améliorer la circulation de l’air et la pénétration de la lumière au sein du feuillage. Vous pouvez également supprimer les branches qui présentent des signes de faiblesse ou qui sont endommagées.

La taille d’entretien pour un figuier adulte

Une fois que votre figuier a atteint sa maturité, il convient de réaliser une taille d’entretien chaque année. Celle-ci a pour objectif principal d’équilibrer le développement des branches et d’aérer l’intérieur du houppier. Vous devrez éliminer les branches mortes, cassées ou malades ainsi que celles qui se croisent. N’oubliez pas de désinfecter votre sécateur entre chaque coupe pour éviter la propagation de maladies.

Les erreurs à éviter lors de la taille du figuier

Afin de garantir le succès de votre taille et d’éviter d’endommager votre arbre, voici quelques erreurs courantes à ne pas commettre :

Tailler trop sévèrement

Il est important de ne pas tailler trop sévèrement votre figuier, car cela pourrait provoquer un stress important pour l’arbre et nuire à sa croissance future. Veillez donc à conserver un certain équilibre entre les branches et les bourgeons.

Tailler durant une période inappropriée

Comme mentionné précédemment, il est essentiel de respecter la période hivernale pour effectuer la taille du figuier. Tailler en dehors de cette période pourrait entraîner des problèmes tels que la montée de sève ou la prolifération des maladies.

Des astuces pour favoriser la fructification du figuier après la taille

Pour finir, voici quelques conseils supplémentaires pour favoriser la fructification de votre figuier suite à sa taille :

Apporter une fertilisation adaptée

N’hésitez pas à apporter un engrais organique riche en potassium et en phosphore au pied de votre figuier après la taille. Cela favorisera le développement des bourgeons à fruits et la production de figues.

Pratiquer une taille en vert

En complément de la taille hivernale, vous pouvez également réaliser une taille en vert durant l’été. Celle-ci consiste à éliminer les gourmands et les pousses trop vigoureuses afin de mieux répartir l’énergie de l’arbre vers les bourgeons à fruits.

Noter cet article

Auteur / autrice

  • Jean Pierre

    Jean Pierre est un rédacteur passionné pour le blog Les Jardins d'Evea, où il partage son amour pour l'horticulture et le jardinage écologique. Avec une plume aussi verte que ses pouces, il inspire les jardiniers à adopter des pratiques durables. Ses articles sont une ressource précieuse pour tous ceux qui cherchent à embellir leur environnement tout en respectant la nature

    Voir toutes les publications

Partagez votre avis